galerie eurêka
Divers

Comment la Galerie Eurêka fait découvrir les sciences?

Aujourd’hui, je te propose de découvrir la Galerie Eurêka, CCSTI de Chambéry. Et quoi de mieux pour découvrir un lieu qu’une interview d’une personne travaillant dans ce lieu? Je te convie donc autour d’un café virtuel pour papoter avec Audrey Popineau.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous décrire votre rôle au sein du CCSTI ?

Bonjour, je suis Audrey Popineau et je suis médiatrice scientifique à la Galerie Eurêka, le CCSTI de Chambéry.

Qu’est-ce qu’un CCSTI, quelles sont ses missions et ses principaux partenariats ?

Un Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel (CCSTI) est un lieu qui a pour objectif de rendre accessible les sciences à tous les publics.

Il existe actuellement 34 CCSTI en France. Grenoble est la première ville a avoir accueilli un CCSTI (« la Casemate », ndlr tu peux retrouver une interview de Maxime Carré qui travaille à la Casemate ici) en 1979. Celui de Chambéry, appelé La Galerie Eurêka, a, quant à lui, ouvert ses portes en 1995.

La Galerie Eurêka est un service de la ville de Chambéry.

Au niveau des partenariats, nous avons notamment signé une convention avec le CCSTI d’Annecy et l’Université Savoie Mont Blanc (USMB).

galerie eurêka
L’université Savoie Mont Blanc est en lien étroit avec la Galerie Eurêka

Cette relation avec l’USMB est très importante. Les chercheurs de l’université nous apportent une validation scientifique du message que nous voulons transmettre au public. Ils interviennent régulièrement à la Galerie Eurêka dans le cadre de conférences ou de cafés-débats. De notre côté, nous dispensons des cours d’initiation à la médiation scientifique à des étudiants de l’université 

Nous proposons également des postes d’animateurs vacataires aux étudiants de l’USMB au sein de la Galerie Eurêka. Ils ont alors un rôle d’accueil mais aussi d’accompagnement du grand public dans les expositions que nous présentons. Nous les formons sur le contenu de chaque exposition. Ces étudiants ne suivent pas forcément un cursus scientifique ou de communication. Au début, nous demandions à ce qu’ils aient un tel profil, mais par la suite nous nous sommes rendus compte que ce que nous proposions pouvaient intéresser des étudiants d’autres disciplines et qu’ils apportaient une autre vision très complémentaire.

La Galerie Eurêka propose aussi d’accompagner les acteurs de la culture scientifique quels qu’ils soient, tout au long de l’année, afin de partager son savoir-faire. Les CCSTI font ainsi le lien entre ces acteurs et le monde de la recherche et des industriels.

galerie eurêka
L’objectif de la Galerie Eurêka est d’apporter les sciences auprès du grand public (photo prise sur le site de l’amcsti)

Le CCSTI dispose d’un centre de ressources comportant de nombreux outils pédagogiques qui peuvent être prêtés, en particulier aux établissements scolaires.

Les CCSTI peuvent avoir différents statuts. Certains sont des associations, d’autres sont des organismes rattachés à des universités ou des grandes écoles, d’autres encore sont des services qui dépendent d’une collectivité, ce qui est le cas ici, pour le CCSTI de Chambéry.

Concrètement, que proposez-vous pour « amener les sciences au plus près du grand public » ?

Les CCSTI proposent des expositions pour les grands et les petits. Ici, à la Galerie Eurêka, nous proposons une exposition permanente sur la montagne et des expositions temporaires. En ce moment, l’exposition temporaire porte sur le thème des Glaciers. C’est la Galerie Eurêka elle-même qui a créée cette exposition. Avant ça, nous avons eu des expositions sur le corps humain, le son, les fleurs des montagnes, le système solaire et bien d’autres ! Plus d’une centaine d’expositions ont déjà été présentées !

galerie eurêka
Jusqu’au 2 septembre 2023, une exposition sur les glaciers se tient à la Galerie Eurêka

Nous proposons régulièrement des ateliers pédagogiques ou des conférences/débats.

Nous organisons également la Fête de la science sur le territoire de la Savoie. Ce rendez-vous annuel est un événement majeur qui permet la rencontre entre le grand public et les sciences.

A noter que l’entrée à la Galerie Eurêka est gratuite.

Comment se passe l’organisation et le choix d’une exposition à la Galerie Eurêka ?

Nos expositions temporaires durent environ 6 mois. Certaines sont faites par nos soins. Nous avons une équipe dédiée à la mise en place de ces nouvelles expositions. Dans d’autre cas, nous empruntons des expositions faites par d’autres CCSTI. Ce qui est le cas par exemple pour l’exposition sur le corps humain que nous avons présentée au printemps. Elle a été conçue par le Pavillon des sciences, le CCSTI de Montbéliard. Puis, le CCSTI d’Annecy a accueilli cette exposition avant la Galerie Eurêka. Nous avons beaucoup d’échanges d’expériences avec celui-ci, le fait que nous soyons proches les uns des autres ne pose aucun problème de redondance des expositions mais facilite énormément les échanges.

L’exposition Bouge ton corps a été empruntée pour être exposée à la Galerie Eurêka

Lorsque nous souhaitons emprunter une exposition, nous regardons bien sûr sa disponibilité mais également la surface qu’elle occupe (il faut que la surface soit en adéquation avec la taille de nos salles d’exposition, ni trop petite, ni trop grande) ainsi que le thème et le prix de la location. Nous nous réunissons en équipe pour décider du programme des expositions à mettre en place.

Quel genre de public recevez-vous lors de ces expositions?

Notre CCSTI reçoit tout type de public. Certaines expositions sont ouvertes aux enfants dès l’âge de 3 ans et il n’y a bien sûr pas d’âge limite ! Les particuliers viennent nous voir, mais aussi des groupes organisés, des centres de loisirs, et nous avons également des programmes avec des scolaires. En amont de toute visite scolaire, nous organisons des visites de présentation des expositions aux enseignants et nous leur remettons un dossier pédagogique pour qu’ils puissent travailler sur la thématique en question avec leurs élèves. Nous pouvons également proposer ce genre d’activité pour les enfants instruits en famille.

La Galerie Eurêka propose des expositions scientifiques pour tous les âges (crédit photo ©Grand Chambéry)

Vous avez parlé d’échange d’exposition, la Galerie Eurêka fait-elle partie d’un réseau de CCSTI ou autres organismes ?

Oui, tout à fait ! L’AMCSTI (Association des Musées et Centres pour le développement de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle) rassemble tous les CCSTI ce qui permet de développer des projets sur le plan national entre eux.

Au niveau régional, nous avons également un réseau de CCSTI assez dense qui permet de co-construire des projets.

Et pour finir, au niveau départemental et comme évoqué précédemment, la Galerie Eurêka est en étroite collaboration avec les laboratoires de recherches de l’USMB.

Combien de personnes travaillent à la Galerie Eurêka ?

Nous sommes actuellement 11. Deux personnes travaillent au niveau de la direction. Une équipe de 3 personnes a en charge la médiation scientifique, une autre de 4 personnes gère l’accueil et l’animation. Il y a également une personne chargée de la documentation et une dernière qui s’occupe du côté technique.

Il faut rajouter à cela une dizaine d’étudiants de l’USMB que nous employons en tant que vacataires et qui assurent l’accueil et l’animation.

D’après vous, est-ce que les CCSTI voient leur fréquentation augmenter ou est-ce de plus en plus difficile d’attirer le grand public ?

Depuis que je suis à ce poste, j’observe une constante augmentation de la fréquentation à la Galerie Eurêka, sauf, bien sûr, avec la période COVID. Mais, à nouveau, les chiffres sont en hausse. Je pense que cette situation peut être généralisée à la plupart des CCSTI. En effet, le grand public est de plus en plus conscient des enjeux que peuvent prendre les sciences dans les débats quotidiens et ils veulent pouvoir comprendre ce que disent les médias et pouvoir se faire leur propre idée. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est essentiel de vulgariser les sciences puisque celles-ci font maintenant partie des débats politiques. Il est donc important de familiariser le grand public avec ça !

Exposition permanente sur la montagne à la Galerie Eurêka (crédit photo ©Grand Chambéry)

Merci beaucoup Audrey pour cette présentation de la Galerie Eurêka, le CCSTI de Chambéry.

J’espère que tu as appris des choses intéressantes et que je t’ai donné envie d’aller rendre visite à un CCSTI !

Pour rappel, tu peux trouver la liste des CCSTI ici pour savoir s’il l’un d’eux se trouve vers chez toi et la Galerie Eurêka en particulier, .

Dis-moi, connaissais-tu les CCSTI?

Photo en tête de l’article de Guilhem Vellut (Flickr).

N'hésite pas à partager cet article si tu l'as aimé!

Commentaires

Petitjean
16/01/2023 à 8h17

Merci beaucoup du partage je ne connaissais pas du tout! Ça a l’air très intéressant. C’est vraiment dommage qu’il n’y ai pas de communication ni de site dédié à jour. J’ai cherché une liste ou une carte qui référencerai tout les ccsti de France. Tout les sites que j’ai trouvé sont soit vraiment brouillon, obsolète et dans tout les cas pas de liste exhaustive. Même dans le lien que tu as donné il en manque. (Celui de la réunion n’y est pas et je doute qu’il y en ai qu’un seul dans toute l’île de France). Les sciences ne sont pas encore mainstream ! 😓 Heureusement tu es là 🥹



    16/01/2023 à 9h41

    Oui, j’avoue que j’ai un peu galéré pour trouver un site qui les recense de manière exhaustive. Audrey Popineau m’avait dit qu’il existait 34 CCSTI et le site que j’ai proposé en a 34…mais peut-être que les chiffres ne sont plus à jours. Il y a aussi d’autres lieu qui promeuvent les sciences sans pour autant avoir l’appellation CCSTI. On peut retrouver une grande partie de ces lieux sur le site de l’AMCSTI : https://www.amcsti.fr/fr/carte-des-membres/ On voit qu’ils y rassemblent les CCSTI et les centres de sciences…je pense que la différence est ténue! 😉



lecoqlit.co
16/01/2023 à 9h33

Je ne connaissais pas le Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel (CCSTI), effectivement pour y trouver aussi des supports pour l’évènement de la fête de la science en octobre! je note le site. Merci pour cette interview découverte du centre Eurêka ça donne envie pour une prochaine visite sur Chambéry.



16/01/2023 à 11h34

je ne connaissais pas du tout les CCSTI ! Mais je suis contente de l’avoir découverte ! Je trouve ça cool qu’on puisse avoir accès le plus facilement possible à la science.



16/01/2023 à 18h24

Je découvre les CCSTI! merci Claire, interview très intéressante!



20/01/2023 à 23h57

J’adore ce genre de lieux, mais je ne connaissais pas le terme de CCSTI. Je vais voir comment en découvrir un à mes prochaines vacances, je crois bien !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *